La finance d’entreprise comporte plusieurs domaines dont le choix d’investissement. Ce dernier vise à déterminer quels sont les investissements les plus rentables. Pour ce faire, on a besoin de choisir parmi différents investissements alternatifs. Dans le cadre de la finance de marché, le choix d’investissement désigne l’évaluation des actifs afin de définir l’allocation des ressources.

Le principe du choix d’investissement

Les investissements sont relatifs à des choix économiques qui se traduisent par des projets. Donc pour lancer un projet, il est important de se poser des questions notamment sur le choix des moyens, c’est-à-dire quel sera le type d’investissements adaptés. Il faut alors que les investissements parviennent à créer de la valeur. Ce qui signifie générer un taux de rentabilité qui est supérieur au coût d’opportunité du capital. Si l’investissement produit de la valeur, alors il enrichira les financeurs mais dans le cas contraire, cela les appauvrira.

La démarche de choix d’investissement

Pour effectuer un choix d’investissement, on doit procéder comme suit :

– Identifier l’investissement ;

– Définir les flux spécifiques à l’investissement (coût d’investissement, flux de trésorerie, sa durée de vie, le flux de fin de vie qui inclut les recettes ou les dépenses quand l’utilisation de l’investissement touche à sa fin) ;

– Utilisation de critères de choix d’investissement (payback, valeur actuelle nette et Taux Interne de Rendement et indice de profitabilité) ;

– Analyse de sensibilité des résultats en réalisant divers scénarios ;

– Prise de décision.

En respectant cette démarche de base, on peut être certain de réussir son investissement. Mais en principe, tout repose sur les critères de choix de placement.

Les critères de choix d’investissement

Pour mesurer la pertinence d’un choix d’investissement, il est primordial d’évaluer les coûts ainsi que les avantages qu’il créera dans l’avenir. On est alors dans l’obligation de réaliser des flux de trésorerie et en même temps, évaluer les critères de rentabilité sans oublier d’étudier les risques qui peuvent être liés à l’investissement. Tout cela doit prendre en considération toutes les connaissances actuelles.

Pour faire une estimation de la pertinence d’un investissement, quatre critères de choix d’investissement sont à utiliser :

– La valeur actuelle nette (VAN) : elle permet de mesurer la création de valeur rapportée par l’investissement :

– Le taux de rentabilité interne (TRI) : il sert à déterminer le taux de rentabilité actuariel de l’investissement qui va annuler la VAN ;

– L’indice de profitabilité (IP) : c’est un critère qui permet de refléter le revenu actualisé par unité de capital investi.

– Le payback : il aide à définir le moment où l’on récupère la liquidité pour ensuite réaliser un nouvel investissement.