SCPI

Vous êtes à la recherche d’un investissement performant et ne nécessitant pas une prise de risque excessive ? Avez-vous songé à placer votre argent dans le domaine de l’immobilier ? Pour optimiser plus encore votre placement, vous devriez vous intéresser de très près aux SCPI (société civile de placement immobilier). Qu’est-ce que cette appellation ? Que désigne-t-elle concrètement ? Pourquoi est-elle autant attirante du point de vue des investisseurs ? Vous trouverez la réponse à toutes ces interrogations en prenant connaissance du texte ci-dessous.

De quoi s’agit-il précisément ?

Si l’on se réfère à l’article L214-50 du code monétaire et financier, la SCPI se définit alors comme un mode d’investissement consacré tout d’abord à l’acquisition d’un bien immobilier puis à sa gestion. Les revenus qui en sont issus vont ensuite être reversés aux différents associés. Dans la très grande majorité des cas, ces versements ont lieu chaque trimestre.

Pour tirer pleinement avantage de cette forme d’investissement, il est recommandé d’avoir une vision à long terme comme l’affirme l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) qui estime à huit ans la durée idéale de cet investissement. C’est d’ailleurs cette institution qui prend à sa charge la régulation du marché des sociétés civiles de placement. En France, on estime à plus de 600 000 le nombre de personnes disposant de parts dans de telles sociétés.

Vous avez envie de tout savoir concernant les sociétés civiles de placement ? Dans ce cas, il vous est fortement conseillé de parcourir le site www.portail-scpi.fr. Vous pourrez même réaliser, avec l’assistance d’un conseiller et directement en ligne, une simulation afin de tester la validité de votre projet.

Différentes méthodes d’investissement

Contrairement à ce que certaines personnes peuvent être amenées à penser, investir en scpi ne se fait pas de manière uniforme. Il est en effet tout à fait permis d’opter pour différentes formules (SCPI de rendement, SCPI Pinel et bien d’autres encore !) en fonction de votre capacité d’investissement et de votre stratégie.

L’investissement en SCPI peut ainsi se faire au comptant, c’est-à-dire directement avec vos fonds propres. Vous pourrez ainsi compter sur des revenus supplémentaires tout en faisant prendre de la valeur à votre capital. Si vos moyens financiers actuels ne vous le permettent pas, vous pourrez également financer votre investissement grâce à un emprunt effectué auprès d’un organisme bancaire. Vous profiterez alors de l’effet levier du crédit. Enfin, il vous est aussi possible d’intégrer une société civile via la souscription d’un contrat d’assurance-vie. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller financier.

Avantageux pour les investisseurs

Cet investissement facilite l’accès au marché si spécifique de l’immobilier d’entreprise. Celui-ci laisse entrevoir de réelles possibilités de plus-value. En effet, les rendements sont plus qu’intéressants et se situent en moyenne au-delà de 8 %. Vous aurez réellement du mal à atteindre un tel niveau avec des investissements plus classiques dans l’immobilier.

Attention, vous devez bien prendre conscience que ces informations sont en réalité des moyennes. Les résultats sont en effet fortement variables d’une SCPI à l’autre. Aussi, il vous faudra prendre le temps de bien choisir à qui vous comptez confier votre argent. Comparez les résultats (également appelés rendements SCPI) et les projets de chaque société, vous aurez ainsi une meilleure connaissance des options à votre disposition. Vous pouvez également bénéficier de l’assistance d’un professionnel pour vous aider dans la sélection de votre SCPI.

Une solution pratique et à la portée de tous

Une fois ses décisions prises, l’investisseur n’aura pas à se soucier de la gestion quotidienne. Autant dire que cela diffère grandement des investissements locatifs traditionnels ! Les loyers que vous percevrez seront également nets de frais. Pour être plus clair, vous ne devrez pas anticiper des travaux de réparation ou de remise aux normes. Vous n’aurez pas non plus à régler la taxe foncière ou les différentes charges en lien avec l’entretien du bâtiment.

Cet investissement se révèle également pratique grâce à sa facilité de revente. Pour procéder, vous disposez de plusieurs moyens. Vous pouvez ainsi passer par le marché secondaire (géré et contrôlé par l’AMF) ou opter pour une vente directe, que l’on peut qualité de marché gré à gré. Vous demeurez libre de céder tout ou une partie seulement des parts dont vous êtes le propriétaire. Enfin, vous serez probablement surpris d’apprendre que l’acquisition des parts d’une société civile de placement immobilier ne nécessite pas la signature d’un acte devant le notaire. Contrairement aux autres investissements immobiliers, un simple bulletin de souscription est suffisant aux yeux de la loi !