groupement forestier

Les forêts représentent un investissement d’envergure à de nombreux titres. Il s’agit d’actifs palpables ayant prouvé leur résilience en temps de difficulté. Les forêts rapportent également des revenus récurrents durant plusieurs années tout en offrant diverses opportunités de valorisation. En pratique, l’investissement direct dans les bois et forêts nécessite une ressource financière considérable. De ce fait, les GFI et GFF ont été mis en place afin de faciliter votre accès à ce genre d’investissement. Quels sont en effet les avantages fournis par le choix des groupements forestiers ?

Investir dans les groupements forestiers, une option socialement responsable

Les forêts et bois constituent une grande partie du territoire de l’Hexagone. Il s’agit en effet d’une ressource écologique d’envergure. Le bois est également considéré comme étant une matière première par excellence. Il a plusieurs fonctions comme matériau de base en ameublement, en papeterie, ou encore en matière de chauffage. Sur le plan économique, le bois représente un secteur à fort potentiel générant un grand nombre d’emplois. Pour plus d’infos, cliquez sur groupementforestier.org.

Investir en groupement forestier figure parmi les initiatives socialement responsables. Si vous désirez exploiter les forêts, vous êtes tout d’abord amené à dresser une demande du reboisement et de l’entretien. Vous êtes obligé de participer aux actions en vue de maintenir la biodiversité. Le gouvernement accorde à tous les investisseurs divers avantages fiscaux. Enfin, c’est une solution idéale afin d’éviter l’importation et surtout viser l’autoconsommation.

Bénéficier des revenus intéressants

De nombreuses personnes demandent ce qu’elles gagnent quand elles investissent dans les groupements forestiers. En pratique, ce projet se réalise dans le cadre d’un groupement forestier rassemblant les gérants du groupe et propriétaire d’un parc de forêts, suggérant d’investir dans des parts. Quand un épargnant dispose des parts dans un GFI ou GFF, il devient naturellement membre et possède une partie plus ou moins importante du patrimoine du groupe. Une quote-part des revenus sera reçue par l’investisseur à l’issue de l’exploitation des bois.

Dans la majorité des cas, ces revenus concernent les droits de chasse et la vente de bois coupé. La plantation et la coupe d’arbre figurent parmi l’entretien et le cycle naturel de la vie des forêts. Comme vous ne récoltez qu’une partie du développement naturel des bois, ceux-ci continuent de s’accroître. Autrefois, le rendement parait très stable et régulier, ne dépassant pas les 2 % par an. Modéré, ce rendement s’accompagne d’une faible volatilité. Autrement dit, il est lissé sur de nombreuses forêts de l’association en fonction de la progression du cours des essences et les coupes de bois.

Investir dans les groupements forestiers pour valoriser le patrimoine

Investir dans les bois et forêts par l’intermédiaire du groupement forestier d’investissement indique un projet rentable. En revanche, cette rentabilité s’effectue uniquement sur le changement de la valeur des bois, du coût des parts.

En effet, la valeur des forêts tend à augmenter généralement par l’effet cumulé, d’une part, de l’évolution du coût de l’hectare et cela dépend de la demande et de l’offre, et de l’autre de l’entassement des bois. Dans cette seconde perspective, il faut couper le bois suivant l’évolution du processus de la pousse des arbustes. En tant qu’actif tangible, la forêt a finalement tendance à assurer une forte protection contre l’inflation. De plus, le marché forestier est complètement détaché des marchés immobiliers et financiers. Il n’est pas touché par les crises financières et économiques.

En plus des perspectives de valorisation du bien et des revenus procurés, le groupement foncier forestier vous permet de bénéficier d’une défiscalisation importante sur le revenu et sur la fortune. L’investissement forestier s’inscrit pas généralement sur le long terme, contrairement à d’autres projets.