La protection personnelle est une chose qui ne préoccupe pas beaucoup quand on est jeune. Seules les assurances obligatoires, comme l’assurance auto ou moto, sont les plus connues des “Millennials”. Cependant, au fur et à mesure que l’on franchit les étapes de la vie et que l’on fonde une famille, de nouveaux besoins de protection apparaissent. C’est alors que l’on pense à l’assurance-vie, car face à un danger quelconque, on ressent le besoin de protéger les membres de sa famille.

L’assurance-vie, sous toutes ses formes, est une garantie qui nous aide à obtenir ce calme dont nous avons tant besoin. Le désir commun des gens est de vivre avec la plus grande tranquillité d’esprit possible. La stabilité vous permet de mieux faire face à la vie quotidienne et vous aide à affronter l’avenir avec plus de sécurité.

Qu’est-ce qu’une assurance-vie ?

Il s’agit d’un type d’assurance personnelle qui couvre le risque de décès de la partie contractante ou, dans d’autres types, fournit également une couverture en cas de survie. En résumé, il vise à garantir les besoins de notre famille ou de ceux que nous entendons protéger, par une indemnisation équivalente au capital contracté en cas de décès, ou à recevoir un montant défini ou une rente viagère si le contrat arrive à échéance et que le décès n’est pas survenu.

Avantages de la souscription d’une assurance-vie

Aujourd’hui, les assurances-vie couvrent un large éventail de possibilités, de sorte que, quels que soient votre âge, votre situation ou vos possibilités, vous pouvez trouver des solutions parfaitement adaptées à vos besoins.

L’un des principaux avantages de l’assurance-vie est de garantir l’avenir des personnes qui peuvent dépendre de notre activité et de nos revenus. En outre, elle nous aide à planifier correctement nos besoins futurs, en tirant parti des avantages de l’anticipation ; plus tôt nous souscrivons l’assurance, meilleures sont les conditions contractuelles, ce qui transforme l’investissement en une option d’épargne valable. Une autre raison pour laquelle il est conseillé d’obtenir ce type d’assurance est la dette hypothécaire. Par exemple, il existe des assurances-vie liées à ces instruments financiers qui servent à régler la dette en cas de décès du titulaire de l’assurance. Et, sans aucun doute, pour une famille qui vient de perdre un être cher, pouvoir se débarrasser de cette dépense est très important. Il existe également des polices qui garantissent les ressources nécessaires en cas d’accident ou d’invalidité.

L’assurance PSN MaxiVida combine une assurance classique avec des garanties améliorées en cas d’accident ou d’invalidité permanente. PSN MaxiVida garantit le renouvellement jusqu’à 65 ans, même en cas d’évolution de votre état de santé et offre une couverture annuelle revalorisable entre 1 et 10 %.

Un planning correct sera toujours la base de la tranquillité et de la confiance, concepts essentiels pour affronter correctement la vie. Si vous avez été intéressé par cette publication, n’hésitez pas à vous abonner !

L’assurance-vie : une formule pour la retraite

L’assurance vie est aussi un support de placement à privilégier si vous êtes à la recherche d’une source de revenus complémentaires, notamment en vue de votre retraite. Deux solutions s’offrent à vous.

Plutôt que de récupérer l’épargne de votre assurance vie sous forme de capital, vous pourrez opter pour le versement d’une rente viagère et vous garantir des revenus réguliers jusqu’à la fin de votre vie.

La plupart des assureurs vous permettent également de mettre en place des rachats programmés  (qui consistent à retirer une partie de votre épargne avec des montants  et une périodicité fixés à l’avance) de manière à vous assurer le  versement de revenus réguliers, comme avec une rente, mais jusqu’à  extinction du capital.

Les types d’assurance-vie

Assurance-vie collective

Si vous avez une assurance-vie par l’intermédiaire de votre employeur, il s’agit d’une assurance collective. En général, l’assurance collective est offerte jusqu’à l’âge de 65 ans, et si vous appartenez à un groupe de plusieurs personnes, aucun examen médical ou autre preuve d’assurabilité n’est exigé. L’assurance-vie collective est délivrée aux employés en vertu d’un contrat-cadre et chaque assuré reçoit un certificat en guise de preuve de couverture. La prime prélevée n’est pas personnalisée selon votre âge, votre sexe ou votre état de santé, mais elle est fondée sur les moyennes de l’ensemble du groupe.

L’assurance collective de votre employeur est probablement assortie de certaines restrictions que vous devez connaître :

La couverture est habituellement un montant de base qui peut être un multiple de votre salaire, par exemple, deux ou trois fois votre salaire annuel, etc. Si vous souhaitez obtenir une couverture plus élevée, il est possible que vous puissiez bonifier celle de l’employeur; vous pourriez aussi choisir de souscrire votre propre assurance-vie individuelle.

En général, la couverture prend fin lorsque vous quittez votre emploi. Certaines polices vous permettent de convertir la garantie en police d’assurance-vie individuelle. Vérifiez si votre assurance collective offre cette option.

Assurance-vie individuelle

Les polices d’assurance-vie appartiennent généralement à l’une de deux catégories : permanente et temporaire. L’assurance-vie permanente sert habituellement à assurer des besoins qui sont inévitables, comme des frais funéraires ou un revenu supplémentaire pour vos survivants. L’assurance-vie temporaire convient pour des besoins temporaires ou des dépenses dont on peut prévoir la durée comme une hypothèque ou les études universitaires des enfants.

Souvent, vous pouvez souscrire une combinaison de polices en fonction de vos besoins individuels. La compagnie ou l’agent d’assurance vous aidera à trouver le juste équilibre.

Assurance-vie permanente

Voici les caractéristiques de base des polices permanentes :

Primes nivelées : la plupart des polices sont assorties de primes nivelées pendant la durée de la police. Cela ne signifie pas que les primes ne changent pas. En fait, les primes que vous payez les premières années de la police lorsque vous êtes plus jeune sont plus élevées que le risque que vous posez pour l’assureur, et elles sont inférieures au risque que vous posez lorsque vous avancez en âge.

Valeur de rachat : montant accumulé dans une police d’assurance-vie permanente. Vous pouvez utiliser la valeur de rachat pour augmenter la prestation de décès, payer les primes, compléter un revenu de retraite ou contracter une avance sur police.

Participation aux excédents : les polices avec participation partagent les résultats financiers de la compagnie d’assurance en recevant une quote-part annuelle des bénéfices. Cela n’est pas le cas pour les polices sans participation.

Options de non-déchéance : il s’agit d’options offertes si vous manquez un paiement de prime ou si vous décidez de cesser de payer les primes pour votre police. Ces options vous permettront de garder la police en vigueur ou d’accepter un règlement en espèces.

Pour de plus amples renseignements à propos des polices d’assurance-vie permanente, passez en revue le Guide sur l’assurance vie ouvre dans autre page de l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP).

Chaque police d’assurance-vie permanente est conçue pour fournir une couverture pendant toute la vie. Cependant, certaines sont assujetties aux fluctuations des taux d’intérêt et/ou du marché boursier et présentent un risque plus élevé, tandis que d’autres offrent des garanties.

Vie entière

La police vie entière est une police traditionnelle qui se fonde sur des hypothèses de taux d’intérêt à très long terme pour fournir une couverture pendant toute la vie. Vos primes, la prestation de décès et la valeur de rachat sont garanties dans la plupart des contrats d’assurance. 

Police liée aux taux d’intérêt

Les polices liées aux taux d’intérêt tiennent compte des taux d’intérêt courants, qui sont appelés à changer dans le temps. Ainsi, il y a un risque que vos primes augmentent si les taux d’intérêt baissent.

La police d’assurance liée aux taux d’intérêt la plus répandue est la police d’assurance-vie universelle. Elle comporte deux volets : l’assurance-vie et un compte de placement. La prime est partagée entre le coût des frais d’assurance et les investissements choisis. Vous décidez de l’organisation de chaque volet et vous pouvez augmenter ou réduire vos primes et la prestation de décès dans le cadre de certaines limites. À noter que la croissance des investissements peut ne pas être garantie, et qu’elle dépend du type d’investissement choisi. Assurez-vous de consulter votre agent ou compagnie d’assurance-vie afin de bien comprendre vos options de placement.

À capital variable

L’assurance-vie à capital variable comporte deux volets : l’assurance-vie et un élément de placement (p. ex. actions, obligations, fonds indiciels et autres fonds de placement). Les primes sont en général garanties, mais la valeur de rachat varie en fonction du rendement du volet placement. Les prestations de décès peuvent être garanties ou varier en fonction du rendement des fonds de placement, sous réserve d’une garantie minimale, et vous devez être à l’aise avec les risques connexes. Il est bon de demander des projections de police qui illustrent de faibles rendements. Vérifiez aussi les projections de police pour voir quels sont les risques relevés.

Assurance-vie temporaire

L’assurance temporaire vous couvre pendant une période de temps donnée et elle est assortie d’une date d’expiration. Elle convient pour les besoins temporaires dont la durée peut être prévue, notamment une hypothèque, les études universitaires des enfants et des obligations professionnelles comme la formation d’un successeur ou le rachat d’actions. L’assurance temporaire est habituellement souscrite pour des durées de 1, 5, 10 ou 20 ans, ou jusqu’à l’âge de 60 ou 65 ans.

Si vous décédez au cours de cette période, vos bénéficiaires recevront la prestation de décès. Si vous êtes en vie au moment où la période établie se termine, la couverture prend fin, aucune prestation de décès n’est versée et vous ne pouvez pas demander le remboursement des primes versées. Les polices temporaires :

Ne comportent pas de valeur de rachat, vous ne pouvez donc pas contracter une avance sur police ni obtenir un remboursement si vous annulez la police;

Peuvent être renouvelables pour une prime plus élevée à l’expiration;

Sont en général assorties de primes plus basses que les polices permanentes. Les primes sont établies par l’assureur pour la durée de la police et peuvent augmenter si la durée est prolongée.

Assurance temporaire 100 ans

La police temporaire 100 ans offre une couverture d’assurance-vie jusqu’à l’âge de 100 ans, habituellement sans valeur de rachat. Les primes sont en général plus basses que celles des polices vie-entière.

Assurance-vie temporaire pour les couples

Les couples doivent déterminer si des couvertures sont déjà offertes avec les polices d’assurance collective fournies par les employeurs, et évaluer toute couverture souscrite avant de se rencontrer. Assurez-vous d’évaluer soigneusement les options et de tenir compte de tous les avantages et les inconvénients.

Si vous vous mariez et que vous avez tous deux une police d’assurance-vie collective, communiquez avec votre agent ou compagnie d’assurance afin de connaître les options qui s’offrent à vous. Demandez s’il est possible d’augmenter la couverture et si une preuve d’assurabilité est exigée. Envisagez aussi de désigner votre conjoint en tant que bénéficiaire.

Assurance-vie « sans examen médical »

Certains assureurs offrent une assurance-vie « sans examen médical » pour laquelle vous pourriez avoir à remplir un questionnaire sur l’état de santé ou non. La couverture de ces polices peut être limitée et être assortie de primes plus élevées.